Kenneth Harrison

 

Le 25 avril 1921, Walter Ephraim Harrison achète l’hôtel « Le Shadinook« .

 

Kenneth Harrison a l’esprit entrepreneur. À l’âge de 17 ans, il travaille durant l’été pour ses parents : il est chargé de transporter en chaloupe les clients qui arrivent à la gare pour les amène à l’hôtel, puis les ramener à la fin de leur séjour. Il doit aussi à nettoyer les lampes à l’huile qui servent d’éclairage dans  l’hôtel. Durant l’hiver, Ken travaille à Northern Electric à Montréal. Il réussit à obtenir de la compagnie un escompte de 50% sur la vente d’équipement électrique, ce qui lui inspire l’idée d’équiper l’hôtel de lampes électriques, lui épargnant ainsi la fastidieuse tâche de nettoyer les lampes à l’huile.

>>> …  la suite

Il réussit à convaincre également Henry Birks, le joaillier de Montréal qui possède des propriétés dans la région, d’instaurer un service de distribution de cadeaux de Noël. Il réussit ainsi à ramasser suffisamment d’argent pour acheter, l’été suivant, un moteur pour sa chaloupe, lui épargnant ainsi la tâche de ramer chaque jour pour transporter les clients vers la gare. De plus, pour 50 cents, il loue des tours de bateau à moteur aux clients qui veulent aller au village ou encore faire un tour sur le lac. Il achète bientôt une vingtaine de canots usagés qu’il louera aux invités de l’hôtel. Avec ces profits, il pourra étudier pendant deux ans à l’université de Grenoble. En 1934, un homme d’affaire de Ste-Agathe, Louis Stoner, offre à Ken de gérer son hôtel dans le centre-ville. Ken réalise que l’hôtel serait beaucoup plus rentable sur le bord du Lac-des-Sables. Il fit donc déménager l’immeuble et le chiffre d’affaires grimpa en flèche.

De retour au lac Mercier, encouragé par le père Charles-Hector Deslauriers, il se joint à l’équipe de ski. C’est l’époque des innovations pour transporter les skieurs en haut des montagnes. Tom réalise que la seule façon d’avoir du succès avec l’hôtel est d’attirer des clients durant toute l’année.

Tom Wheeler et Ken Harrison, avec le support des hôteliers des Laurentides, réussissent à convaincre le gouvernement de déneiger les routes l’hiver afin d’amener les skieurs dans la région. L’ouverture des routes durant l’hiver contribua grandement à l’expansion du ski des Laurentides.

Source: article de Macleans 1955

En juillet 1932, Walter E. et Martha Harrison donnent l’hôtel et les terrains à leur fils Kenneth Harrison. En 1934, Ken doit emprunter et hypothèque l’immeuble. Cet emprunt risqué amène les parents de Ken à annuler la donation de leur patrimoine en août 1935. Walter et Martha reprennent donc l’hôtel pour un temps.

En 1935, Ken est très impliqué dans le Club de ski Mont-Tremblant qu’il vient de fonder.

En 1938, Joe Ryan, en visite à Gray Rocks, survole la montagne de 3200 pieds avec l’avion de Tom Wheeler , accompagné par Lowell Thomas.

C’est le début du grand projet de faire de cette montagne un grand centre de villégiature. Pour Kenneth Harrison, le Club de ski deviendra sa principale activité à Mont-Tremblant en plus de diriger l’hôtel à Ste-Agathe.

>>>  retour: