Le développement autour du lac

Les Projets de Développement

À la fin des années 80, le développement immobilier s’accentue dans le bassin versant du lac Mercier et préoccupe les résidents, considérant l’impact environnemental de ces travaux majeurs sur les rives du lac et sur la qualité de l’eau.

A-rives2Le porte-parole des riverains, l’Association des résidents du lac Mercier, intervient afin de protéger le lac et contrôler le développement grandissant:

  • En 1989, l’Association des résidents du lac Mercier commande à la firme EAT une étude d’impact environnemental dans le cadre d’un projet de développement domiciliaire « Développement Molson-Larivière », du côté est du lac. On connait maintenant ce développement comme celui de l’Orée-des-Lacs.
  • Interventions pour la protection des sommets de montagnes menacés par de nouveaux projets de développement immobilier (Orée-des-lacs, Cap Tremblant)
  • Représentations à la Ville de Mont-Tremblant et à la MRC lors du projet d’agrandissement du périmètre urbain du village, voulant augmenter la densité d’habitation et créer une zone commerciale au Cap Tremblant (2003-2004)
  • Dépôt d’un mémoire (mars 2003) à la Ville portant sur l’harmonisation des règlements d’urbanisme
  • Interventions lors du déboisement intensif dans la 2e phase du projet de développement immobilier en 2004 (Domaine Privilège) sur le versant ouest du lac
  • Demandes de limitation de la densité du développement immobilier dans le bassin versant du lac Mercier (2005)
  • Collaboration avec Environnement Mont-Tremblant dans un Mémoire présenté au Ministère de l’Environnement portant sur le « Projet de Plan de développement durable du Québec » ( février 2005)
  • Interventions pour la protection des tributaires importants du lac Mercier
  • Participation à la consultation pour le Développement durable (2008)
  • Appui auprès du CRE Laurentides à la Charte des paysages naturels et bâtis des Laurentides (2004-2005)
  • Demande à la Ville de ne pas autoriser davantage d’habitations à caractère commercial autour du lac (2008)

L’Association des résidents du lac Mercier doit faire preuve de vigilance face aux projets de développement domiciliaire et nouvelles constructions autour du lac.

Le développement du bassin versant

Plusieurs projets de développement ont transformé graduellement l’aspect visuel du bassin versant du lac Mercier.

Conscients de l’impact environnemental, les résidents demeurent vigilants face à tous projets en bordure du lac et dans le bassin versant, afin d’en minimiser les effets négatifs. Les résidents insistent pour que le milieu de vie qui caractérise le secteur du village ne disparaisse pas dans un tourbillon d’urbanisation.

Rives10 (2)

Les constructions en bande riveraine :

La ville de Mont-Tremblant a récemment modifié le règlement concernant les dérogations mineures, afin d’interdire toute construction dans la bande riveraine du lac. Aucune dérogation mineure ne sera dorénavant accordée pour toute nouvelle construction ou agrandissement d’un bâtiment à l’intérieur de la bande riveraine.

Rives11

Règlement municipal concernant les propriétés riveraines

retour à   Histoire